Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guingamp - Bordeaux

Publié le 25 Juillet 2009 par Guig's in Visite

Voila bien une chose que je n'aurais jamais fait si le match avait eu lieu en France ^^. C'est donc sur les coups de 15 que le match a débuté pour que les français soient tranquillement installés sur leur fauteuil à 21h, la bière à la main et les chips sur la table du salon. Toujours est-il que dans les gradins, les français se mêlaient aux spectateurs québécois venu voir ce match qui était annoncé comme le match du siècle ici (faut dire que leur équipe "L'Impact de Montréal", c'est pas non plus... ^^). Une fois la marseillaise entonné, les équipes se mettent en place.

Le match débute et c'était très drôle de voir la différence entre les spectateurs français et les québécois.
Exemple: dès que le ballon, au pied des guingampais, passait la ligne médiane, les québécois étaient déjà en train de crier des "ohhh" alors que nous étions un peu moins aux aguets et c'est passé la ligne de défense que les choses commençait à chauffer.

L'ambiance dans les tribunes était donc assez amusante. Les supporters guingampais et bordelais venu exprès pour le match se jaugeait en début de match et on finit bras dessus bras dessous malgré la défaite inévitable d'un des deux camps.

Une chose qui m'a marqué: comme dans tout les matchs en France, il y a des personnes avec un tambour et un mégaphone qui mettent l'ambiance et chauffe le public. Eh bien ici, ça ne se fait pas, les troupes ont du être dispersés pour "une meilleure visibilité" des spectateurs derrière eux. Après s'être calmé quelques instants, la fanfare a sorti les bonnets frigides et ont révolutionné le spectacle à la montréalaise. Ils ont lancé une Ola qui a fait 5 fois le tour du stade. Le tambour donnait le tempo pour les encouragements des 2 équipes.

En rentrant, on commence à ressentir la fatigue accumulé sur l'ensemble de la semaine. Un message de sixte nous propose d'aller en boite ce soir. Aller, c'est partiii! ^
Commenter cet article