Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Week end INTO the WILD!

Publié le 22 Août 2009 par Guig's in Visite

Après plusieurs changements d'avis durant la semaine, en partie dû au côté monétaire de la chose, c'est à partir de vendredi que tout s'est décidé: week end dans la nature, au parc national de la Mauricie: INTO THE WILD! Location de voiture, préparation des gamelles pour le week end, tente (euh non pas de tente... merci benouche ^^), sac de couchage, couette, couverture et rideau de douche (??!!!! n'empêche qu'elles ont été bien utile...), tout ça en moins de 24h.

Le samedi matin, on récupère la voiture, on balance toutes nos affaires dedans et direction les espaces verts du Québec. Sur place on se prend une méga claque: 600km de lac et de forêt, plutôt dépaysant quand 2h auparavant on était encore entouré de gratte ciel et de la civilisation.

A peine arrivé, le repas du midi terminé, déjà partie pour une expédition en canoë (canot ici), et à peine monté en canot, déjà les vêtements trempés... Bah oui, j'ai omis de prévenir mes amis que c'était la première fois que je montais en canoë. Mais bon: INTO THE WILD!! les vêtements sécherait avec le temps. Nous voilà donc parti pour notre première balade sur les lacs de la Mauricie et le décor nous laissait quasiment sans voix. Les photos en parleront d'elle même je pense. Après quelques plongeons dans cette eau couleur bleu pétrole et une pause sur une petite crique, il était temps que nous rendions les canots pour aller faire un petit tour près d'une cascade que l'on nous avait indiqué.


Au détour de quelques sentiers, on tombe en face de la cascade que l'on croyait suffisamment perdue pour ne pas être trop dérangé par la foule... eh bien pas du tout, il y avait un monde fou. C'est comme la grosse attraction de cette partie de la Mauricie. On réussit à se trouver un coin rigolo et à prendre du bon temps sous les litres d'eau qui nous arrivent comme des coups de massues sur la tête.



Le chemin du retour se fait sous une pluie battante et on craint pour la nuit... surtout quant tout à coup, notre ami benoît nous dit qu'il aurait quand même dû prendre la tente!!! ahhhhh benouche!!!!! ^^ 
Une fois proche de notre site de campement on sent le côté "INTO THE WILD" se dissiper un peu: bitume, allée propre, table de camping, foyer pour le feu à l'intérieur d'un rond de béton... on profite un peu quand même de ce luxe car ce soir, ça va être très "INTO THE WILD" le dodo sans la tente. On étend les rideaux de douche par terre, on se serre tous bien, partageant couverture couette et sac de couchage avec les voisins pour se tenir chaud.

Je pense que cette nuit fut la plus courte que j'ai faite au Québec pour l'instant. Qu'à cela ne tienne, nous voilà tous paré à 7h30, avec nos vêtements trempés de la veille, pour une deuxième journée haute en couleur. On nous avait parlé d'un trajet en canot où après avoir traversé un lac, il y a un chemin de portage de canot pour ensuite tomber sur de nouvelles chutes et un lac magnifique. L'une des choses les plus agréables ce matin, c'était la sensation de solitude et le calme ambiant. On avançait aux abords de la forêt endormi et pas un seul autre canot pour venir déranger cette quiétude.


Après un passage de barrage de castor (toujours sans castors, je commence à penser à un complot québécois afin d'attirer les touristes) et un nouveau lac à traverser, nous voilà arrivée au portage de canot et là on reprend un peu de force... 2,6km de portage des 2 canots pesant chacun 40kg environ nous attendait. Heureusement qu'on était à 5, pendant que 4 d'entre nous se démenait à monter les canots sur leurs épaules, le dernier servait de chameau, transportant le sac de bouffe, les gilets de sauvetage et les pagaies.


Une fois arrivé en haut avec les canots, Guillaume nous avait devancé et nous attendait avec des sandwichs tout juste préparés. Juste le temps de récupérer un peu et nous repartons sur les flots à la recherche de la cascade. Il s'avère qu'après un nouveau tour dans un lac complètement désert, c'est en revenant sur nos pas que nous avons aperçu la cascade, accessible à pied... sans nécessité de canots donc... Tant pis, le trip "INTO THE WILD" était là et le portage de canot en est un excellent exemple.


L'heure nous rattrapant à nouveau, il fallait redescendre tout ce que nous avions monté avec les canots. On était tellement regonflé à bloc après le passage dans la cascade que le portage retour ne s'est presque pas senti (j'ai bien dit presque...) et nous avions même du temps en supplémentaire à passer avec les canots que nous avons passé sur une petite crique isolé.

Un dernier coup d'oeil sur les vastes plaines étendues de la Mauricie et nous reprenons la route pour Montréal. Ce week end "INTO THE WILD" restera l'un des plus magnifiques au niveau de la découverte de la nature Québécoise. 
Commenter cet article

boubou 10/09/2009 22:08

Yeah! je veux veniiiiiiiiiiiiiiiiiir

Guig's 11/09/2009 02:06


La porte est grande ouverte Boubou ^^